C’est parti mais pas de panique. A partir de ce vendredi 25 mai, tout opérateur traitant des données à caractère personnel doit respecter les dispositions prévues dans le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD ou GDPR en anglais). Pas de panique toutefois: notre secteur étant soumis depuis des années à l’obligation d’introduire une déclaration de traitement auprès de la Commission...