COVID-19 – L’INAMI INTERVIENT DANS LE COÛT DU MATÉRIEL DE PROTECTION DES SOIGNANTS

Comme annoncé, l’INAMI interviendra financièrement dans les coûts supportés par les dispensateurs de soins pour les équipements et les mesures de protection spécifiques nécessaires dans le cadre de la pandémie de COVID-19 (sous réserve d’un accord budgétaire). Le Comité de l’assurance de l’INAMI a approuvé le système proposé ce lundi 29 juin.

L’approche est, cette fois encore, d’envisager ce soutien de façon globale pour l’ensemble des professions impactées, tout en tenant compte des spécificités de chacune.
Gants, masques, blouses, lunettes, visières, appareils de stérilisation, gel et spray désinfectants : au total, une enveloppe de 150 millions d’euros pour une protection optimale lors des prestations de soins avec contact physique effectuées du 4 mai au 31 août. Les mutualités verseront l’intervention de l’INAMI pour le 31 décembre 2020 au plus tard.

(…)

LES PHARMACIENS(…)
Ces dispensateurs accueillent les patients dans un espace ouvert au public. Ils percevront un forfait mensuel de 500 EUR.

Source: site INAMI (cliquez ICI)


A la demande notamment des représentants de l’APB et de l’Ophaco, le temps consacré au nettoyage et à la désinfection a également été pris en compte dans le calcul.

Pour les pharmaciens, et les autres professionnels de santé « qui accueillent les patients dans un espace ouvert au public« , l’intervention de l’INAMI prendra la forme d’un montant forfaitaire mensuel de 500€. Comme la période d’application de cette intervention s’étendra du 4 mai au 31 août 2020, le montant global octroyé à chaque pharmacie s’élèvera à 2.000€. « En cas de nécessité, souligne l’INAMI, cette intervention (…) pourrait être réitérée. »

Quand ce forfait sera-t-il versé?

Durant le 2e semestre de l’année, moyennant un accord budgétaire, comme le précise l’INAMI dans sa communication. Impossible donc d’être plus précis à ce stade, puisque la proposition approuvée lundi au Comité de l’Assurance doit encore être coulée dans un arrêté royal et être publiée au Moniteur avant de pouvoir entrer en application.

Source: APBNews N° 331 du 01/07/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s